Burj el arab

Histoire de Burj el arab à Dubaï

Cet hôtel de luxe a nécessité la construction d’une île artificielle à 280 m du rivage. Le sol de l’île devait être constitué de gros rochers, mais l’architecte, Tom Wright,  refusa cette solution pour des raisons d’esthétique, car il voulait que le gratte-ciel semble émerger de l’eau. Il fallut donc enfoncer des pierres dans le sol, les réunir par des éléments anti-vagues en béton en forme d’alvéoles, enfoncer 230 piliers de 44 m de longueur dans le sol et un rempart en acier profond de 20 m. Il a fallu 3 ans pour construire l’île et 3 ans pour construire l’édifice ! En période de pointe, la construction a nécessité 2000 ouvriers. C’est un édifice de prestige : sa hauteur sans l’antenne est de 210 m mais 39% de la hauteur n’est pas habitable. Il ressemble à un mât auquel est accrochée une voile géante : elle a été positionnée de telle sorte qu’elle ne fasse pas de l’ombre à la plage ! De part et d’autre du sommet se trouvent un héliport et un restaurant panoramique. Un autre restaurant est agrémenté d’un aquarium géant. L’hôtel est l’un des plus chers au monde pour la construction (8 milliards de dollars) et pour les prix des chambres.

Contenu éditorial Do Tours ©

Localisation de Burj el arab