Château d’edimbourg

Histoire de Château d’edimbourg à Édimbourg

Le château le plus connu d’Ecosse se trouve sur un piton rocheux, dont les premières traces d’habitations datent d’il y a 3000 ans. Sa première fonction a été d’être une forteresse militaire : d’abord sous les Romains, puis avec les Angles (qui ont donné le nom actuel à la ville), les Anglais et les Ecossais. Plusieurs batailles ont lieu à proximité du château, notamment celles les Ecossais aux Anglais. Le château devient une résidence royale sous la dynastie des Stuart au XVIème siècle. Il sera successivement un lieu de conservation d’archives d’Etat, une prison ou encore une résidence militaire dans les siècles suivants. L’époque des bâtiments varie beaucoup, mais la plupart datent de la fin du XVIIème siècle. Il a été progressivement transformé en lieu muséale après la redécouverte des joyaux de couronne écossaise et d’archives d’Etat en 1818. Il abrite aujourd’hui le Scottish National War Memorial et le Military Museum.

Dans la salle « Honours of Scotland » se trouve les joyaux de la couronne écossaise, comme la couronne, le sceptre ou encore l’épée royale, ainsi que la « Pierre de la Destinée », où tous les rois d’Ecosse auraient été couronnés jusqu’à la fin du XIIIème siècle. Le Scottish National War Memorial se trouve sur la grande place d’armes du château, juste en face du Great Hall, salle de banquet du XVème siècle. Le monument au mort pour les victimes écossaises de la première Guerre mondiale se trouve au somment du piton rocheux. Depuis cet endroit, vous aurez une vue imprenable sur Edimbourg, notamment sur Carlton Hill et Princes Street. La chapelle Saint-Margaret est l’immeuble le plus ancien de la ville.  Elle est de style normand et elle date d’environ 1130. Elle est relativement petite (3m sur 4,8m) et est tombée dans l’oubli plusieurs siècles. La reine Victoria la refait connaitre au XIXème siècle, puis elle a été restaurée au XXème siècle (pour lui permettre de redevenir un lieu de culte). Des vitraux de Douglas Strachan ont été installés en 1922. Si vous avez de la chance, restez pour voir le « One O’Clock Gun » qui est une cérémonie militaire quotidienne (avec les Mons Meg, canons du XVème siècle), ou la cérémonie des Edinburgh Military Tattoo (festival de fanfares miliaires au mois d’août). 

Contenu éditorial Do Tours ©

Localisation de Château d’edimbourg