Cathédrale saint gilles

Histoire de Cathédrale saint gilles à Édimbourg

Elle est l’une des trois cathédrales d’Edimbourg et elle se trouve dans le cœur historique de la capitale. Tout comme son histoire politique, l’Ecosse a une histoire religieuse tout aussi compliquée. La cathédrale Saint-Gilles est considérée comme la première église du presbytérianisme (branche du protestantisme écossais). Elle a été construite vers 1120 pour honorer Saint-Gilles, protecteur des mendiants et des handicapés. La cathédrale est brulée au XIIIème siècle, puis reconstruite au XVème siècle. Ses chapelles ne datent pas toutes de la même période. La chapelle de l’ordre du Chardon au fond de la cathédrale vaut le détour notamment pour ses vitraux. La tour-lanterne en forme de couronne a été ajoutée au milieu du XVème siècle. Le travail des voutes en pierre de taille est remarquable ainsi que les magnifiques piliers centraux. La cathédrale abrite aussi le tombeau de John Knox, grand artisan de la Réforme écossaise et prêtre de Saint-Gilles. Un vitrail du XIXème siècle représente le réformateur dans le mur nord et ainsi qu’une statue en bronze (1904). Elle est aussi le lieu où commença la guerre des Evêques et aboutit à la Révolution anglaise entre 1641 et 1649.

Les visites sont libres, en dehors des messes et des services. 

Contenu éditorial Do Tours ©

Localisation de Cathédrale saint gilles