Piazza del plebiscito

Histoire de Piazza del plebiscito à Naples

Le Largo di Palazzo ou Foro Regio a longtemps été une grande place aux formes irrégulières, sur laquelle se déroulaient les fêtes populaires, les cérémonies et les parades militaires. A partir du XVIIe s., la construction du Palais Royal entraîna une restructuration graduelle de la place. Mais c’est seulement sous l’impulsion de Joachim Murat, général de l’armée française, beau-frère de Napoléon et roi de Naples de 1808 à 1815, que la place fut radicalement transformée. Quand Murat fut chassé de Naples, les travaux avaient seulement commencé, mais ils furent poursuivis sous Ferdinand de Bourbon qui lui succéda en 1815. L’église San Luigi di Palazzo et celle du Santo Spirito furent détruites et remplacées par le Palais du Prince de Salerno et le Palais de la Préfecture, symétriques par rapport à l’axe de la place. Puis on construisit la colonnade dorique semi-circulaire, en pierre de lave et en marbre, dessinée par Leopoldo Lamperuta. La place fut nommée Piazza del Plebiscito à l’occasion du plébiscite de 1861. Entre 1963 et 1994, la place fut déclassée par son utilisation comme parking ; heureusement, elle est aujourd’hui piétonnière et a retrouvé sa splendeur. Elle est entourée de nombreux monuments : le Palais Royal, la Basilique de San Francesco di Paola, le Palais Salerno, le Palais de la Préfecture, et plus loin, le Teatro San Carlo et la Galleria Umberto I. Sur la place se trouve la statue équestre de Charles III de Bourbon réalisée par Antonio Canova, ainsi que celle de Ferdinand I réalisée par Antonio Cali.

Contenu éditorial Do Tours ©

Localisation de Piazza del plebiscito