Via chiaia

Histoire de Via chiaia à Naples

Cette rue piétonne va de la place Trieste e Trento, tout près de la Piazza del Plebiscito, à la Piazza dei Martiri. Elle est bordée de nombreux magasins de luxe. Elle contient aussi des églises et des édifices intéressants. L’église Sant’Orsola di Chiaia, a perdu presque tous ses attributs originaux au cours d’une restauration au XVIIIe s., qui a cependant produit de belles fresques sur les murs et le plafond. L’église Santa Caterina di Chiaia date de 1600, et a été restaurée en 1713 ; son extérieur est sobre, mais son intérieur est plus intéressant du point de vue architectural et possède de belles fresques d’Antonio Sarelli. Le palais Cellamare est très visible avec son bossage, ses couleurs rose et blanche et ses curieux créneaux ; il date du XVIe s. mais a été souvent modifié : au XVIIIe s. notamment Picchiatti a entrepris des travaux de modernisation de l’intérieur. Le Ponte di Chiaia a été construit en 1636 pour relier la zone de Pizzofalcone aux quartiers espagnols ; il a été embelli au XVIIIe siècle. Le petit Teatro Sannazzaro date du XIXe s. ; la première de « Na Santarella » d’Eduardo Scarpetta y eut lieu, et de grands interprètes s’y sont produits. Après une transformation en cinéma, il est redevenu un théâtre en 1971.

Contenu éditorial Do Tours ©

Localisation de Via chiaia