Castella de aguada

Histoire de Castella de aguada à Mumbai (bombay)

Appelé aussi Fort de Bandra, l’édifice a été construit en 1640 par les Portugais, pour surveiller la côte en un point stratégique ; il était armé de 7 canons et d’autres armes. Il était situé à côté d’un point d’eau qui permettait aux bateaux d’embarquer la quantité d’eau nécessaire au voyage. Son intérêt stratégique augmenta encore quand les Portugais cédèrent les sept îles de Bombay aux Anglais en 1661, tout en conservant Bandra. Au début du XVIIIe s., les Anglais détruisirent partiellement le fort en raison de la menace constituée par les Marathas, qui commençaient à avoir le dessus sur les Portugais : les Marathas auraient pu se servir du fort pour attaquer les Anglais. Ils firent bien car en 1739, les Marathas envahirent l’île de Salsette sur laquelle se trouve le fort, et y restèrent jusqu’en 1774 ; ils furent alors chassés par les Anglais. Ces derniers donnèrent une partie de l’île de Salsette au philanthrope parsi, Byramjee Jeejeebhoy, qui construisit sa résidence au voisinage du fort. A partir de 2003, les autorités de la partie Bandra de Mumbai restaurèrent le fort qui grimpe depuis le niveau de la mer jusqu’à une hauteur de 24 m, et y ont même construit un amphithéâtre. Le site est magnifique et donne une vue très étendue sur la mer et les côtes voisines.

Contenu éditorial Do Tours ©

Localisation de Castella de aguada