Museo nacional de bellas artes recoleta

Histoire de Museo nacional de bellas artes recoleta à Buenos aires

: Le musée des Beaux Arts a été ouvert en 1895, puis transféré en 1909 dans le pavillon argentin de l’exposition universelle de Paris, démonté et remonté à Buenos aires. En 1933, il trouva enfin sa place définitive dans le bâtiment actuel construit en 1870, une ancienne station de pompage destinée au drainage. Il avait été adapté à son utilisation actuelle par l’architecte Alejandro Bustillo. En 1961, le musée fut complété par un pavillon dédié aux expositions temporaires, et un autre pavillon de 1500 m2 fut achevé en 1980. La collaboration du musée avec l’Institut Torquato di Tella, promoteur d’artistes d’avant-garde, lui permit d’acquérir de nombreuses œuvres d’art moderne. Le rez-de chaussée du bâtiment principal contient 24 salles qui présentent une belle collection de peintures internationales, allant du moyen-âge à nos jours. Il y a des œuvres de Goya, Rembrandt, Rubens, El Greco, Rodin, Degas, Picasso, Renoir, Klee, Toulouse-Lautrec. Le premier étage a 8 salles qui contiennent les œuvres des peintres argentins les plus significatifs du XXe s. dont : Antonio Berni, Ernesto de la Cárcova, Benito Quinquela Martín, Eduardo Sívori, León Ferrari, Alfredo Guttero, Raquel Forner, Xul Solar, Prilidiano Pueyrredón, Fernando Fader, Antonio Seguí, Marcelo Pombo et Lino Enea Spilimbergo. L’influence de l’art européen sur eux est évidente, mais on ressent leur apport personnel. Le second étage comprend 2 salles qui contiennent des photographies et des sculptures, ainsi que les bureaux de l’administration. Un musée de grande classe qui permet aussi de découvrir les peintres argentins. Le musée possède 12000 œuvres mais n’en présente que 700.

Contenu éditorial Do Tours ©

Localisation de Museo nacional de bellas artes recoleta