Jardin del turia

Histoire de Jardin del turia à Valence

Après la désastreuse crue du Rio Turia en 1957, la Ville décida de combler le lit de la rivière après avoir détourné son cours, et d’y construire des voies de communications permettant de désengorger la ville. Mais ce projet fut contesté et remplacé par la décision de couvrir le lit de la rivière par un grand parc. On créa donc un jardin long de 7 km et de 110 ha inauguré en 1986. Il relie la Ciudad de las Artes y las Ciencias proche du port, au parc Cabecera et au nouveau Bioparc qui remplace l’ancien Zoo de Valence. Il est bordé par des voies rapides, mais qui empruntent souvent des tunnels pour ne pas détruire les bienfaits apportés par le parc. De nombreux architectes et paysagistes contribuèrent à sa réalisation dont Ricardo Bofil (père) qui dessina la partie centrale du jardin proche du Palacio de la Música, avec des orangers et des palmiers. L’équipe « Vetges Tú – Mediterrania » dessina la partie comprise entre la Casa del Agua et le Nuevo Centro. La « Consellería de Agricultura » dessina le « Bosque Urbano » formé de milliers de pins, entre le Nuevo Centro et la zone des sports de Serranos. Le Jardin de Gulliver fut réalisé plus tard, ainsi qu’une partie proche du nouveau pont de l’Exposition, où on installa une aire de jeux, une zone pour des foires et des expositions, une esplanade pour les feux d’artifices, les cirques et plus généralement pour les événements en plein air.

Contenu éditorial Do Tours ©

Localisation de Jardin del turia