Catedral de palma

Histoire de Catedral de palma à Palma de majorque

histoire : La cathédrale fut construite à partir de 1300, là où se trouvait la mosquée Madîna Mayûrqa, qui fut détruite au fur et à mesure de l’avancement des travaux. Son premier architecte fut Ponç des Coll, qui construisit la Capilla de la Trinidad. Le suivant fut Jaime Fabre, qui fut aussi architecte de  l’Iglésia de Santo Domingo de Palma et de la Cathédrale de Barcelone. On construisit la Capilla Real entre 1314 et 1327 après avoir prolongé la Plaza del Mirador jusqu’à la mer. Les nefs furent réalisées à partir de 1350 ; on pense que les blocs de pierre proviennent des falaises de la crique de Portals Vells et qu’ils ont été amenés par bateau. On ne sait pas si le plan actuel de la cathédrale correspond au plan d’origine car un flou enveloppe les architectes de l’époque. Puis on en sait à nouveau davantage : entre 1386 et 1397, le directeur de travaux fut Guillem Oliveres et le Portal del Mirador fut l’œuvre commune de Pere Morei, Jean de Valenciennes, Henry el Alemán et Guillem Sagrera. En 1430, la voute nord fut terminée, en 1498 ce fut le tour du Portal del Almoina et le Portal Mayor ne fut construit qu’entre 1594 et 1601 et ce fut alors la consécration de la cathédrale. Il fallut donc trois siècles pour édifier cette cathédrale ! Aux XVIIe et XVIIIe s., quelques voutes partielles s’effondrèrent en raison des colonnes trop fines qui les soutenaient, mais l’ensemble resta dans son aspect originel. Entre 1904 et 1914 Gaudi restaura la cathédrale, restauration parfois critiquée, surtout pour la démolition de  certains éléments comme le Pasillo de los Cirios de style Mudejar. Mais son œuvre fut positive : ouvertures de fenêtres condamnées et construction des vitraux correspondants, création de candélabres et de lampes en fer forgé, de la grille du presbytère, déplacement de l’autel et projet de baldaquin (jamais réalisé). Il a surtout ajouté de la lumière et de la couleur à la cathédrale, ce que fit également Miquel Barceló dans la Chapelle de Tous les Saints, qu’il faut aller voir pour sa belle fresque moderne.

Contenu éditorial Do Tours ©

Localisation de Catedral de palma