Jardín botánico canario

Histoire de Jardín botánico canario à Las palmas de gran canaria

Le but de ce jardin fondé en 1952 est de préserver et protéger la flore endémique des îles Canaries. Il a une superficie totale de 27 ha parcourus par des sentiers dont certains permettent de se rapprocher du torrent Guiniguada. Tout de suite après l’entrée principale, on voit un groupe de « laurisilva », arbres qui couvraient complètement les îles, mais avaient presque entièrement disparu. Du côté de l’entrée du Chemin des Dragonniers, on aboutit à une place où on peut voir toutes les sortes de palmiers qui poussent sur l’île. Puis, il y a des pins des Canaries, des dragonniers, des bruyères, 10000 espèces de succulentes du monde entier, 600 espèces des îles en péril d’extinction. Dans le Jardin des Iles, on a planté par groupes des espèces qui fleurissent dans les différentes îles. Dans le « Jardin Macaronésico » sont regroupées les plantes en péril de l’archipel Macaronésico. Dans le Jardin Caché, poussent des joncs, des papyrus, des bambous, des fougères, des bonsaïs, et des bananiers et orangers nains. Avec Jardins du Monde le jardin donne un panorama complet, instructif et agréable de la faune mondiale.

Contenu éditorial Do Tours ©

Localisation de Jardín botánico canario