Museo municipal de bellas artes

Histoire de Museo municipal de bellas artes à Santa cruz de tenerife

L’édifice du musée, de style néoclassique, a été construit en 1929 par Eladio Laredo. Sa façade est marquée par 4 pilastres prolongés par 4 colonnes incorporées dans un mur rouge. La décoration est élémentaire et consiste surtout en 10 bustes de personnes illustres, dont celui d’Angel Guimera, poète et dramaturge. Le musée contient 14 salles dans lesquelles se trouvent des œuvres du musée, et aussi des œuvres provenant du musée du Prado, qui les a laissées ici en dépôt. Ainsi, le musée couvre la période allant de la peinture flamande du XVIe s. XVIe s. jusqu’au XXe siècle ; il contient aussi des objets d’arts mineurs. L’œuvre la plus prestigieuse du musée est le « Tríptico de Nava y Grimón » de Pieter Coecke ; très belles également : « l’Expulsion des Marchands du Temple » et « l’Entrée du Christ à Jérusalem » de Juan de Miranda (peintre canarien), « San Andrés » de José de Ribera, « Orfeo » de Pieter Brueghel. On peut voir aussi des tableaux de Nicolás Megía Márquez, BrueghelFederico de MadrazoDióscoro PueblaJoaquín Sorolla et on a l’occasion de découvrir d’autres peintres canariens comme Cristóbal Hernández de Quintana et Manuel González Méndez. Pas beaucoup de grand maîtres mais un petit musée bien présenté qui permet de découvrir des œuvres peu connues.

Contenu éditorial Do Tours ©

Localisation de Museo municipal de bellas artes