Cueva de los verdes

Histoire de Cueva de los verdes à Lanzarote

Ce tunnel de lave s’est formé entre – 4500 et – 3000 : une coulée de lave en provenance du volcan Corona s’est dirigée vers l’est ; sa partie supérieure s’est refroidie et solidifiée rapidement alors que sa partie inférieure a continué à couler assez longtemps. Entre les deux s’est formé un tunnel long de 7 km qui s’est effondré par endroits en créant de gigantesques puits d’une hauteur de 20 m, appelés Jameos par les Guanches. Ce tunnel se termine à 50 m sous la mer. Les habitants ont parfois utilisé ce tunnel pour échapper aux pirates. On a installé un laboratoire dans une partie du tunnel pour étudier les secousses et les émanations de gaz notamment. Une autre partie du tunnel a été aménagée pour le tourisme : il s’agit de deux tunnels superposés d’une longueur de 1km. Le circuit ainsi créé bénéficie de l’éclairage ingénieux de Jesús Soto, et tout au long du circuit, qui dure 40 minutes, on entend du chant grégorien. Une salle de concerts a aussi été aménagée, mais elle n’est pas utilisée actuellement. Près de la mer, l’artiste Cesar Manrique a aménagé un  morceau du tunnel de lave long de 300 m comme attraction touristique : il s’agit du Jameos de Agua. Un peu plus loin, le Tunnel de l’Atlantide s’enfonce dans la mer.

Contenu éditorial Do Tours ©

Localisation de Cueva de los verdes