Montaña de tindaya

Histoire de Montaña de tindaya à Fuerteventura

Cette montagne qui culmine à une hauteur de 400 m au dessus du niveau de la mer, se détache nettement sur le plateau uniforme de l’Esquinzo, haut de 150 m. Elle se trouve à 6 km de l’océan. Elle contient de nombreuses gravures rupestres, 300 en tout, souvent en forme de pieds, qui indiquent que cette montagne fut un lieu sacré pour les Mahos. On ne connaît pas la signification de ces gravures : on a simplement noté que les gravures du Tindaya sont orientées vers le Teide dans l’île de Tenerife ou vers l’île de Gran Canaria. De même, des gravures rupestres de l’île de Lanzarote sont orientées vers le Tindaya ! Il est probable que cette montagne ait été un site important pour les aborigènes et fut un véritable temple à l’air libre pour les Mahos : on suppose qu’ils devaient y pratiquer des rituels à caractère magique ou symbolique, observer les astres, déterminer avec exactitude le solstice d’hiver, lier la religion à la position des astres. Pendant des siècles, le Tindaya fut connu comme la « Montagne des Sorcières », peut-être parce que les aborigènes continuaient à y pratiquer leurs cultes, bien que convertis au christianisme. On peut gravir les pentes de la montagne, mais uniquement avec un guide officiel.

Contenu éditorial Do Tours ©

Localisation de Montaña de tindaya