High museum of arts

Histoire de High museum of arts à Atlanta

Ce musée fut fondé en 1905 par l’Association d’Art d’Atlanta et en 1926, la famille High donna sa maison pour héberger les expositions temporaires de l’association. Plus tard on construisit un bâtiment annexe, et en 1983, Richard Meyer construisit un bâtiment de 12500 m2 qui obtint le prix Pritzger pour son originalité, mais qui n’offrait qu’une superficie utile de 4800 m2. En 2005, Renzo Piano construit 3 bâtiments annexes qui ont permis une grande augmentation de la surface d’exposition. La collection permanente contient 15000 objets d’art répartis dans 7 galeries : African Art, American Art, Decorative Arts and Design, European Art, Folk and Self-Taught Art (autodidactes), Modern and Contemporary Art, Photography. Les peintures les plus marquantes du musée sont celles de Battista Tiepolo, Claude Monet, Martin Johnson Heade, Dorothea Lange, Clarence John Laughlin et Chuck Close. Sont également de grande valeur : « La Vierge et l’Enfant » de Bellini, « La Vierge et l’enfant avec six saints » de Tommaso del Mazza et « Des Romaines faisant une offrande à Junon » de Tiepolo. Le musée encourage aussi des peintres autodidactes locaux comme Lizzie Wilkerson et Howard Finster en exposant leurs œuvres. La galerie de photographies est un point fort du musée : il est d’une grande richesse et présente aussi des photographes issus de la région et qui ont réalisé des œuvres caractéristiques du sud. Un musée à visiter pour ses œuvres, mais aussi pour ses bâtiments.

Contenu éditorial Do Tours ©

Localisation de High museum of arts