Palacio liévano

Histoire de Palacio liévano à Bogota

Avant l’existence de ce palais, il y eut à cet endroit, la Carcel Chiquita (petite prison), la Carcel de Mujeres (prison de femmes), le bureau du maire, le siège du Conseil Municipal, et les bureaux du vice-roi. Mais en 1827, un séisme important endommagea sérieusement ces édifices qui durent être détruits. En 1848, on construisit au même endroit les Galerias Arrubia, premier centre commercial et aussi siège administratif de la ville. En 1866, le gouvernement national acheta une bonne partie de l’édifice et en 1886, l’Université Externe de Colombie fut logée au second étage des anciennes galeries. En 1900 l’édifice entier fut détruit par un incendie ; mais il fut reconstruit dès 1907, dans le style de la renaissance française, sur les plans de l’architecte français Gaston Lelarge, par Julián Lombana sous la direction d’Indalecio Liévano. En 1960, l’administration acheta l’édifice entier et fit faire les travaux pour l’adapter à ses nouvelles fonctions de mairie principale. L’édifice moderne annexe placé derrière la mairie date de 1984. La mairie a trois niveaux et un patio intérieur. La façade est harmonieuse et joue sur l’effet de répétition : elle a 32 fenêtres par étage, elle est parcourue d’un long portique au rez-de-chaussée et a une mansarde à chaque extrémité. Pour rehausser cette façade l’architecte a inséré 6 parties verticales différentes, surmontées d’un tympan courbe. Les décorations sont très sobres.

Contenu éditorial Do Tours ©

Localisation de Palacio liévano