Torres del parque

Histoire de Torres del parque à Bogota

Cet ensemble est constitué par trois édifices en briques : ils ont été dessinés par l’architecte colombien Rogelio Salmona et ont été construits entre 1965 et 1970. Ils sont situés autour de l’arène de taureaux, elle aussi en briques. La tour A est la plus haute : elle a une hauteur de 117 m et comprend 37 niveaux ; sa forme arrondie est obtenue par des segments de droites dont l’orientation évolue. Les immeubles B et C sont formés de petits immeubles juxtaposés formant une sorte d’escalier qui grimpe jusqu’à la tour finale, tout en dessinant une courbe, là encore obtenue par une succession de segments de droites. C’est un ensemble esthétique et très original. Les bases sont occupées par de nombreux arbres et espace verts, par des chemins et de petites places, le tout se poursuivant dans le Parc de l’Indépendance voisin, parc qui contient le Planétarium de Bogotà. Le rouge des briques se marie bien avec les espaces verts ; c’est un matériau qui est souvent utilisé dans la ville.

Contenu éditorial Do Tours ©

Localisation de Torres del parque