Parque de la independencia

Histoire de Parque de la independencia à Bogota

Il a été aménagé en 1910 pour les fêtes du centenaire de l’indépendance, pour lesquelles on a construit de nombreux autres monuments de la ville. Pour le parc, on a construit le kiosque des Machines qui imitait les bâtiments en fer, celui de l’Egypte avec des décorations de temples antiques, celui des Beaux Arts de style art nouveau, celui de l’Industrie de style en partie oriental, celui de la Lumière réalisé par l’architecte italien Pietro Cantini, reproduction du pavillon de Marie Antoinette de Versailles. On a aussi créé un étang et construit une pagode. Par la suite, une partie du parc fut détruite pour la construction d’une route et d’un tram ; seul le pavillon de la Lumière a survécu. Mais en 1969, une rénovation a redonné vie au parc. Il contient maintenant de nombreux arbres : palmas de cera (palmiers particuliers), eucalyptus, pins, caoutchoutiers, acacias et récemment, on a planté beaucoup de plantes tropicales : pino romerón (un pin d’Amérique du sud), chicalás, sangregados. Il est même question d’agrandir à nouveau le parc. Les fleurs et les fruits du parc attirent de nombreux oiseaux des environs

Contenu éditorial Do Tours ©

Localisation de Parque de la independencia