Camarín del carmen

Histoire de Camarín del carmen à Bogota

La construction du Monasterio del Carmen date de 1655 ; il avait une riche décoration intérieure, mais il fut saccagée par le général Tomás Cipriano de Mosquera à l’occasion de l’expulsion des Carmélites en 1861. L’édifice servit de caserne et d’hôpital militaire jusqu’en 1880. De la structure initiale il ne reste que les murs extérieurs et la crypte dont on peut encore voir l’extension extérieure semi-circulaire, qui contient l’autel principal. L’église du Carmen et le couvent furent détruits au début du XXe s., alors que le camarín fut restauré pour des fonctions éducatives. A partir de 1980, il fut transformé en une salle de théâtre avec une capacité de 500 spectateurs ; il présente aussi des concerts et des spectacles artistiques. La présence à des spectacles permet en même temps d’admirer une architecture coloniale ancienne et de voir des pièces et des acteurs nationaux ou internationaux de grande renommée. Le Camarín possède aussi un petit restaurant qui sert des plats simples.

Contenu éditorial Do Tours ©

Localisation de Camarín del carmen