Monserrate

Histoire de Monserrate à Bogota

La montagne de Monserrate se trouve sur la partie est de la Cordillère des Andes, et a une hauteur de 3152 m et domine Bogotà d’altitude 2640 m. On peut y accéder par un sentier, par un funiculaire ou par un téléférique. En 1620, la famille Fernández de Valenzuela commença la construction de l’ermitage de la montagne, ainsi que d’une chapelle dédiée à la Sainte Croix de Monserrate. Vers 1650, Pedro Solís de Valenzuela fonda le monastère Santa María de la Cruz de Monserrate, sur le modèle de la chartreuse de Santa Maria d’El Paular de Segovia, en agrandissant la chapelle et la maison voisine. En même temps on aménagea un sentier allant de la Iglesia de las Nieves de Santa Fe (ancien nom de Bogotá) jusqu’au sommet de la montagne, avec de petites chapelles qui rappelaient celles des montagnes de Belén (Andalousie) et de Montserrat (Catalogne). Ce chemin fut et est le trajet des nombreux pèlerinages qui mènent au sanctuaire. Au sommet de la montagne se trouve le sanctuario del Señor Caído de Monserrate, construit en 1925, qui contient la sculpture du Señor Caído de Monserrate, œuvre de Pedro de Lugo y Albarracín, réalisée au XVIe siècle. En 1992 fut créé le Parc du Corridor Ecologique, dont les terrains furent donnés au Parque Nacional Enrique Olaya Herrera, car la montagne de Montserrate avait perdu une grande partie de sa faune et de sa flore, en raison de la déforestation, des incendies et de l’introduction d’espèces exotiques. On y trouve entre autres des écosystèmes de forêt andine avec de petits mammifères et 58 espèces d’oiseaux.

Contenu éditorial Do Tours ©

Localisation de Monserrate