Spalentor

Histoire de Spalentor à Bale

Cette belle porte de la ville est une des trois portes qu’on a gardées lorsqu’on a détruit les fortifications pour pouvoir agrandir la ville. Ces fortifications avaient été construites après le séisme de 1356 qui avait détruit tout le vieux Bâle, en incluant tous les quartiers extérieurs. La muraille était renforcée par 40 tours dont 7 portes, et était bordée d’un fossé. Le Spalentor était tourné vers la route en direction de la France et elle protégeait le quartier Spalen. Au XIXe s., la muraille gênant l’extension de la ville, on la fit disparaître en épargnant 3 portes. Les murs ont une épaisseur de 2 m vers l’extérieur et de 1,6 m vers l’intérieur. La porte était protégée par deux herses et un pont-levis. Les deux tours rondes massives qui l’encadrent ont une hauteur de 28 m et le partie centrale atteint une hauteur de 40 m. Son toit est décoré de tuiles qui forment un dessin analogue à celui du toit de la cathédrale.

 

Contenu éditorial Do Tours ©

Localisation de Spalentor