Histoire de göteborg (gothenburg)

Histoire de Histoire de göteborg (gothenburg) à Göteborg

Au moyen âge il y avait une ville située à 40 km en amont du Göteborg actuel sur le fleuve Göta : Lodöse était le seul port suédois à l’ouest du pays. Quand les navires descendaient le fleuve pour atteindre la mer ; ils passaient entre le Bohuslän au nord qui appartenait à la Norvège et le Hailandau propriété des Danois. Les deux pays pouvaient contrôler les navires suédois et même leur faire payer des taxes. Ainsi, en 1473, les habitants de Lödöse fondèrent Nya Lödöse, plus en aval sur le fleuve, non loin du Göteborg actuel, pour échapper aux taxes danoises réclamées à Bohus, en amont. Mais en 1611, lors de la guerre de Kalmar, Norvégiens et Danois détruisirent la ville de Lödöse, ce qui enlevait aux Suédois leur ouverture sur la mer.

En 1619, le roi Gustave IX fonda une nouvelle ville, Göteborg, sur l’île de Hisigen, proche de l’embouchure. Il la dota d’une charte en 1621, qui est véritablement la date de la fondation de la ville. Cette charte favorable au développement attira de nombreux Hollandais en raison de la liberté de culte, l’absence d’impôts et de taxes et sa position favorable pour le commerce. Ils étaient habitués aux sols inondés ou marécageux ; ils construisirent sans difficultés des remparts, des fortifications, des rues, des canaux, des maisons, des édifices, en donnant à la ville les caractéristiques d’une ville hollandaise. Ils dirigèrent même la ville pendant un certain temps et voulurent même imposer le hollandais comme langue. Mais les Suédois réagirent et reprirent es affaires en mains. Il y eut aussi des immigrants écossais et allemands. La ville se développa aussi, à partir de 1731, grâce à la Compagnie Suédoise des Indes Orientales qui installa son siège à Göteborg. Cela permit aux marchands de la ville de s’enrichir grâce au commerce du thé, de la soie, de la porcelaine et des épices.

En 1658, au traité de Roskilde, les Danois et les Norvégiens cédèrent à la Suède les deux régions qui encadraient Göteborg, ce qui permit à la ville de se développer sans subir de pressions. Au XIXe s., les remparts furent supprimés et remplacés par des parcs, les canaux furent en partie comblés, le port fut agrandi. L’industrialisation se développa en partie grâce à la construction du canal Göta : industrie mécanique, construction navale, transport maritime.

Au XXe siècle deux grandes sociétés en particulier prirent leur essor, SKF et Volvo. Comme partout, à la fin du siècle, il y eut une récession de l’industrie, que la ville essaie de compenser par le développement du commerce, par l’industrie du tourisme et par la création d’organismes culturels.

Contenu éditorial Do Tours ©

Localisation de Histoire de göteborg (gothenburg)