John fitzgerald kennedy memorial

Histoire de John fitzgerald kennedy memorial à Dallas

Ce monument a été érigé en 1970 sur le dessin de l’architecte connu Philip Johnson, ami de la famille Kennedy. L’architecte a justifié son œuvre, qui n’a pas été du goût de tout le monde, en disant qu’il a voulu créer un lieu de refuge tranquille, un lieu clos propice à la réflexion et à la contemplation, séparé de la ville, mais proche du ciel et de la terre. Le monument en béton coloré se trouve à un « block » du lieu où le président a été assassiné en 1963. Ce mémorial est un cénotaphe, un lieu où la personne n’est pas enterrée ; il symbolise l’esprit libre de Kennedy. C’est une pièce de 9 m de hauteur, de section carrée, d’un côté de 15 m, percée de deux ouvertures étroites verticales, et ouverte sur le ciel. Les huit colonnes placées aux extrémités soutiennent les 72 plaques de béton qui s’arrêtent à 60 cm du sol ; la nuit, grâce à l’éclairage, ces plaques semblent flotter au-dessus du sol car on ne distingue plus les extrémités. L’intérieur est très simple : le nom John Fitzgerald Kennedy est gravé sur un cube de granite ; une plaque contient quelques lignes en hommage au président.

 

Contenu éditorial Do Tours ©

Localisation de John fitzgerald kennedy memorial