Dallas city hall

Histoire de Dallas city hall à Dallas

Après l’assassinat du président Kennedy à Dallas, la ville avait une mauvaise réputation et était qualifiée de « Ville de la Haine ». Son maire Erik Jonsson décida de réagir et de remodeler la ville, de manière à améliorer son image de marque. Il commença par planifier un nouvel hôtel de ville, qui rassemblerait tous les organismes municipaux et même fédéraux au même endroit. La ville fit appel à l’architecte célèbre I.M.Pei, et les travaux eurent lieu entre 1974 et 1978. La forme d’une pyramide renversée s’est imposée à Pei pour satisfaire les attentes du maire : beaucoup de place pour les bureaux de l’administration, qui sont placés en hauteur, beaucoup moins pour l’espace public qui occupe les premiers étages. Il a fallu pour cela réaliser des fondations importantes pour supporter cette masse en déséquilibre : elles ont une largeur de 70 m, pour un rez-de-chaussée et un dernier étage respectivement de 38 m et de 61 m de largeur. Les gros piliers qui semblent soutenir la façade, en réalité contiennent seulement les escaliers, et ne supportent rien. L’intérieur du bâtiment est impressionnant avec ses longues « rues » qui courent parallèlement à la façade principale. Il possède 1400 postes de travail qui sont séparés par des murs de 1,8 à 2 m de hauteur n’atteignant pas le plafond. Le second étage est imposant : 76 m de longueur et une hauteur de 30 m entre le sol et le plafond vouté.

 

Contenu éditorial Do Tours ©

Localisation de Dallas city hall