Plaza mayor

Histoire de Plaza mayor à Lima

En 1523, le roi d’Espagne Carlos I avait édicté les règles de construction des villes du nouveau monde : elles devaient toutes avoir une place centrale et devaient être construites en damier, ce qui allait permettre de les agrandir facilement. En 1535, le conquistador Francisco Pizarro fonda la ville de Lima et suivit ces règles : il planta un pilori au centre de la future Plaza Mayor, où les peines seront appliquées aux condamnés, puis, il dessina les rues et les « manzanas » terrains carrés de 83 m de côté qui constitueront les « cases « du quadrillage. Chaque manzana était divisée en 4 « lotes ». Pizarro s’attribua une « manzana » entière au nord, entre la place et la rivière Rimac, et distribua les autres « lotes » autour de la place, au curé, à l’église, à la mairie et aux autres conquistadores. Aujourd’hui, cette place est entourée du Palais du Gouvernement, du Palais Municipal, du Palais Episcopal, de la Cathédrale, du Club de la Unión, de la Guardia Real, de la Casa del Oidor et du siège de la revue Caretas. En son centre se trouve une belle fontaine en bronze : la pileta.

 

Contenu éditorial Do Tours ©

Localisation de Plaza mayor