Fort de san diego

Histoire de Fort de san diego à Acapulco

Le Fort de San Diego est une fortification maritime de type italien, construit au XVIIe s. pour protéger le port des attaques et des pillages des pirates. Il fut aussi utile au moment de la lutte pour l’indépendance, de la seconde intervention française et de la révolution mexicaine. Il est en forme de pentagone étoilé, forme qui a été imaginée par les italiens quand la France s’apprêtait à les envahir au début du XVIIe siècle. Il abrite depuis 1986 le Musée Historique d’Acapulco qui contient 13 salles d’exposition. Au cours du XVIe s. des corsaires et des pirates venant du Royaume Uni et des Pays Bas, avaient constamment assiégé les côtes de la « Nouvelle Espagne ». Aussi, en 1615, le vice-roi Diego Fernández de Córdoba décida-t-il de confier à l’ingénieur militaire Adrián Boot le soin de construire un fort. Malgré un séisme intermédiaire, le fort fut terminé en deux ans, avec une caserne et des logements pour les officiers et pour le connétable, ainsi qu’une salle d’armes. Le fort fut complété par un fortin situé sur la partie haute d’Acapulco, pour entreposer la poudre et les munitions. Après un séisme en 1766, le fort fut reconstruit et amélioré. Plus tard il fut transdormé en couvent, puis en hôpital, puis une prison. Les Espagnols s’y réfugièrent quand les indépendantistes encerclèrent la ville et résistèrent avant de se rendre. Le fort est un musée depuis 1949.

 

Contenu éditorial Do Tours ©

Localisation de Fort de san diego