L’armée de terre cuite

Histoire de L’armée de terre cuite à Xi'an

En 1974, à l’occasion du creusement d’un puits, des paysans découvrirent des pointes de flèches en bronze, des fragments d’objets, et des briques en terre cuite. Ce fut le point de départ de la découverte de l’armée de terre cuite ; elle est située à près d’1,5 km du mausolée de l’empereur. Les forages ont mis en évidence plusieurs salles contenant en tout 8000 soldats, 130 chariots avec 520 chevaux, et 150 chevaux de cavalerie. Les soldats sont de différentes tailles suivant leur rang, et les expressions des visages sont toutes différentes ; ils étaient peints de couleurs vives, celles de leurs uniformes. Mais la couleur a presque disparu : on a même vu disparaître des couleurs qui étaient encore vives en l’espace de quelques minutes après l’ouverture de la fosse. Tous les corps d’armée sont représentés. Dans d’autres salles, on a trouvé des statues d’officiels, de fonctionnaires, de musiciens, d’acrobates, de personnages de foires. Les soldats portaient pour la plupart de vraies armes de toutes sortes ; une partie semble avoir été pillée, ou s’est pourrie ou rouillée, mais il y a encore des armes intactes : épées, lances, haches de guerre, cimeterres, arcs, boucliers, points de flèches. Certaines épées sont encore intactes en raison d’un revêtement de chrome et leur composition révèle une très bonne connaissance des alliages de métaux. Près de la tombe, il y a des bureaux, des salles, des écuries, un parc impérial. Une visite passionnante !

Contenu éditorial Do Tours ©

Localisation de L’armée de terre cuite