La petite pagode de l’oie sauvage

Histoire de La petite pagode de l’oie sauvage à Xi'an

Cette pagode a été construite en 709 sous le règne de l’empereur Zhongzong de la dynastie Tang. Elle avait une hauteur de 45 m ; elle fut légèrement endommagée par le séisme de 1556  et perdit seulement deux mètres. On a  récemment compris pourquoi une fissure de 30 cm de largeur apparut lors d’un premier séisme, et disparut au cours du séisme suivant : les constructeurs avaient réalisé une fondation en terre battue semi-sphérique et l’ensemble s’est comporté comme ces poupées à bascule, à base semi-sphérique qui restent toujours debout même quand on les bouscule ! La pagode possède 13 niveaux ; sa construction est originale, avec une forme vaguement pyramidale, mais les arêtes de la pyramide sont courbes. La base est un carré de 37 m de côté ; les hauteurs des étages vont en diminuant et la dimension du carré de base d’un étage diminue également. La pagode appartenait à un complexe dont fait partie le temple de Jianfu, et remplissait les mêmes fonctions que le monastère de la Grande Pagode de l’Oie Sauvage : là aussi, des moines apportaient des textes sacrés de l’Inde et les traduisaient en chinois. On peut escalader la pagode par un escalier très étroit, mais c’est un exercice qui peut se révéler pénible pour les personnes qui ne sont pas en bonne forme, ou qui sont de « grande envergure ».

Contenu éditorial Do Tours ©

Localisation de La petite pagode de l’oie sauvage