Sacré-coeur de montmartre

Histoire de Sacré-coeur de montmartre à Paris

Une fois n’est pas coutume, c’est une loi qui décida de la construction de la basilique du Sacré Cœur de Montmartre. En effet, en 1870, la fulgurante défaite de la France face à l’Allemagne amène Alexandre Legentil et Hubert Rohault de Fleury à faire le vœu de construire une église consacrée au Cœur de Jésus-Christ, afin d’expier les péchés de la France et de parvenir au pardon. Le nouvel « ordre moral » prôné par les Conservateurs de la jeune IIIème République verra, dans la construction de cet édifice, une façon de redonner de l’influence à la religion catholique. La loi votée, il ne manquait plus que l’emplacement. Montmartre ou « Mont des martyrs » est, depuis la nuit des temps, un lieu de pèlerinage. Depuis le martyre de saint Denis sur cette colline, on y vénère les ossements de nombreux chrétiens, eux-mêmes sacrifiés au cours de persécutions. La crypte du Martyrium en atteste encore aujourd’hui. La première pierre est posée en 1875 et la façade est terminée en 1914. Mais il faudra attendre la fin de la guerre pour l’inauguration. Si aujourd’hui la basilique de style romano-byzantin est le deuxième site touristique visité à Paris, c’est aussi par la hauteur, spirituelle ou pas, que peut prendre votre visite. Pour survoler et goûter la magie des toits de Paris, il n’y a pas plus bel endroit. Au petit matin, peut-être entendrez-vous la plus grosse cloche de France (19 tonnes), nommée « la Savoyarde », dont le vrai nom est « Françoise Marguerite ». Drôle de nom pour une cloche ! Toujours est-il que son marteau pèse à lui seul plus d’une tonne !

Faits historiques
Située au sommet de la butte Montmartre, cette église fut construite, sur les plans de Paul Abadie, en souvenir de la défaite de la France face à l'Allemagne lors de la guerre de 1870. De style romano-byzantin, dans une pierre calcaire qui blanchit lorsqu'il pleut, le monument fut consacré en 1919 et c'est à cette occasion qu'il reçut le titre de "basilique", devenant ainsi un lieu de pèlerinage. L'accès au dôme offre une vue remarquable sur Paris jusqu'à 50km à la ronde. Le campanile accueille "la Savoyarde", une cloche de 18835 kg. A voir : la façade du Sacré-Coeur, le dôme, la crypte, la mosaïque recouvrant le plafond de l'abside, les orgues ... et les vignes de Montmartre.

Contenu éditorial Do Tours ©

Localisation de Sacré-coeur de montmartre