Eglise et monastère franciscains

Histoire de Eglise et monastère franciscains à Dubrovnik

Les Frères Mineurs construisirent un premier monastère au XIIIe s., en dehors des murs. Ils construisirent un second monastère à l’intérieur des murs à partir de 1317, mais sa construction définitive dura des siècles. Le séisme de 1667 détruisit complètement l’église à un élément près : le portail principal. Il avait été sculpté en 1468 par les frères Leonard et Petar Petrovi? dans le style gothique. La Pietà de la lunette centrale est de dimensions réelles : elle est décorée de feuilles flamboyantes et flanquée des statues de Saint Jérôme tenant un modèle de l’église d’avant le tremblement de terre, et de celle de Saint Jean Baptiste. La lunette est dominée par une représentation de Dieu. On reconstruisit l’intérieur de l’église dans le style baroque avec une seule nef ; la chaire est le seul élément intérieur qui n’a pas été détruit. De nombreux sculpteurs se sont succédés pour décorer l’intérieur : les 5 autels latéraux ont été réalisés par le Vénitien Giuseppe Sardi entre 1684 et 1696, Celia d’Ancône a créé l’autel principal en 1713 avec ses quatre colonnes torsadées, et les décorations de l’autel Saint François, réalisées en 1888, sont l’œuvre de Celestin Medovic. Le monastère a été construit en 1360 dans le style roman tardif par Mihoje Brajkov de Bar ; il contient deux cloîtres, l’un de style renaissance avec des arcs et des voûtes semi-circulaires. L’autre, de styles mélangés gothique et roman, contient 120 colonnes jumelées avec les motifs les plus variés : hommes, plantes, animaux, formes géométriques. Une pharmacie datant de 1317 fonctionne encore. La librairie qui date du XVIIIe s. contient des trésors : 20000 livres, 1200 manuscrits anciens, 137 incunables (livres imprimés avant 1501), objets liturgiques, et autres objets précieux.

Contenu éditorial Do Tours ©

Localisation de Eglise et monastère franciscains