Fortifications

Histoire de Fortifications à Dubrovnik

: Les fortifications de 2 km de long qui entourent la ville sont très bien conservées. Elles ont été construites vers la fin du VIIIe s. et se sont avérées utiles dès 866 quand les Sarrasins ont fait le siège de la ville pendant 15 mois, en vain. Les murailles, telles qu’on les voit aujourd’hui, sont le fruit d’un long travail qui a duré du XIIe au XVIIe siècle. De nombreux architectes et constructeurs croates, dalmates et italiens y ont participé dont Ni?ifor Ranjina (1319), Michelozzo di Bartolommeo (1461–1464), Giorgio da Sebenico (1465–1466), Paskoje Mili?evi? (1466–1516), Antonio Ferramolino (1538), Mihajlo Hranjac (1617). L’utilité des fortifications a été prouvée par de nombreux sièges : Venise (948), Serbie (1185), Venise et l’armée de la 4e croisade (1205), Mongols, Bosniaques (1451), Coalition Russie et Montenegro (1806), troupes austro-hongroises (1814), armée populaire yougoslave (1991). L’épaisseur des murailles varie entre 2 et 6 m ; les hauteurs sont variables. Il y a quatre portes d’entrée : Pile et Plo?e, du XVIe s., avec ponts-levis, Vrata (1476) et Peskarija (1381) donnant sur le port. Trois forteresses sont intégrées aux murs : Min?eta, Sveti Ivan, Bokar, deux autres sont extérieures : Lovrijenac et Revellin. Il y a en plus deux tours rondes, deux grosses tours anguleuses, 12 tours carrées, 5 bastions et une seconde muraille côté terre. Une promenade intéressante et belle car le paysage est magnifique.

Contenu éditorial Do Tours ©

Localisation de Fortifications