Lokrum

Histoire de Lokrum à Dubrovnik

C’est en 1023 que sur cette île a été fondé un monastère bénédictin ; les moines y pratiquèrent la culture des fruits. La légende dit que Richard Cœur de Lion a trouvé refuge sur cette île après son naufrage, et qu’il a remercié Raguse en finançant la cathédrale. L’île fut administrée par les Bénédictins jusqu’en 1798 ; ils agrandirent le monastère et construisirent même une basilique. Mais les édifices subirent de gros dommages au cours du séisme de 1667. En 1798, les Bénédictins quittèrent l’île en raison de la suppression de leur ordre, puis, en 1806, l’armée de Napoléon s’y installa et construisit le Fort Royal. En 1859, l’archiduc Maximilien d’Autriche découvrit la beauté de l’île, l’acheta, et y créa un vrai jardin botanique en important des plantes d’Amérique du sud et d’Australie. Puis Maximilien accepta le titre d’empereur du Mexique ; il y mourut exécuté. Après un imbroglio dû à plusieurs successions, la Yougoslavie récupéra l’île en 1959 et y développa le jardin botanique. On peut donc aujourd’hui s’y rendre en bateau à partir du vieux port et faire une très belle promenade dans cette île de 2 km de long et 300 m de largeur, et visiter le jardin botanique, les vieilles installations des Bénédictins et les vestiges du fort. On y trouve un restaurant et un musée.

Contenu éditorial Do Tours ©

Localisation de Lokrum