De wallen - quartier rouge

Histoire de De wallen - quartier rouge à Amsterdam

La prostitution a de tous temps été autorisée à Amsterdam, ville portuaire, malgré quelques essais d'interdiction à l'époque où les calvinistes ont pris le pouvoir. En 1850, il y avait 20000 prostituées à Amsterdam et 200 maisons closes. La prostitution se cantonne au quartier rouge, qui n'est qu'une succession de bars douteux, de sex-shops, de vitrines où les prostituées s'exposent. On peut s'y promener de jour et admirer quelques belles maisons, cafés et restaurants, mais pas la nuit où pickpockets, marchands de drogue et autres délinquants pullulent.

Contenu éditorial Do Tours ©

Localisation de De wallen - quartier rouge