Cathédrale saint guy (katedrála svatého víta)

Histoire de Cathédrale saint guy (katedrála svatého víta) à Prague

En 925, le duc Venceslas I reçoit une relique de Saint Guy et fait construire une rotonde pour l'abriter. En 1060, Prague devient évêché et la rotonde est remplacée par une église romane de 70 m de long. En 1344, Prague devient archevêché et la construction de la cathédrale gothique commence : Mathieu d'Arras (1344-52), puis Peter Parler (1356-99) et ses fils (1399-1420) en sont les architectes, qui construisent le chevet avec ses 5 chapelles, le choeur, la Porte d'Or, la nef avec ses très belles nervures et une tour. La construction est arrêtée par les guerres hussites, reprise en 1560 par Bonifác Wohlmut qui coiffe la tour d'un bulbe renaissance ; la tour est détruite par un incendie et reconstruite en 1770 avec un bulbe baroque par Niccolo Pacassi. Les travaux ne reprennent qu'en 1861 et se terminent en 1929, par les deux tours néo-gotiques ; la nef et la façade ouest sont enfin terminées. A l'intérieur, il faut absolument voir la chapelle Venceslas, la crypte funéraire des rois de Bohême, le tombeau de saint Jean Népomucène et les vitraux de Mucha.

Contenu éditorial Do Tours ©

Localisation de Cathédrale saint guy (katedrála svatého víta)