L'arc de triomphe

Histoire de L'arc de triomphe à Paris

« Vous ne rentrerez dans vos foyers que sous des arcs de triomphe » déclara Napoléon Ier à ses zouaves, au lendemain de la bataille d’Austerlitz (1806). Ainsi l’empereur ordonna-t-il la construction de l’Arc de Triomphe de l’étoile qui devait perpétuer les victoires des armées françaises. Comme quatre ans plus tard, les fondations ne s’élevaient qu’à un mètre du sol, en urgence et avec de grands moyens, Napoléon eut l’idée d’élever une maquette grandeur nature en bois, stuc et toiles peintes.

Ainsi, pour son mariage avec Marie-Louise d’Autriche, le couple princier put passer en dessous. Il y repassa une deuxième fois de manière officielle, ce fut le jour de son enterrement. Finalement la construction ne sera terminée que trente ans plus tard, en 1836, sous Louis-Philippe. Haussmann s’inspira donc de l’Arc pour réaliser la place de l’Etoile, composée de douze avenues en étoile, et non l’inverse.

Classé au titre des Monuments Historiques depuis 1896, l’Arc de Triomphe abrite depuis 1923 la Flamme Eternelle au côté de la tombe du Soldat inconnu. Ranimée tous les jours à 18H30, elle le fut même le 14 juin 1940 sous l’œil des premiers soldats allemands qui venaient de rentrer dans Paris.

Située dans l’axe Louvre-La Défense, la terrasse panoramique offre au visiteur une des plus belles vues de la capitale. Le 7 août 1919, Charles Godefroy voulut en avoir un autre point de vue, en passant dessous avec son biplan de 9 mètres d’envergure. Frisson garanti sachant que la largeur de l’arc intérieur ne fait que 14,62 mètres !

Faits historiques
Situé au centre de la place Charles de Gaulle-Etoile, l'Arc de Triomphe a été construit sur ordre de Napoléon Ier en 1806 pour célébrer les victoires de l'empereur, en particulier celle d'Austerlitz (1805), et fut achevé 30 ans plus tard, sous le règne de Louis-Philippe, dernier roi de France. Haut de 45m et large de 46m, ses bas-reliefs figurent les grandes batailles de la République et de l'Empire.

Sous l'Arc se trouve la tombe du soldat inconnu, symbole des morts de la première guerre mondiale dont le souvenir est entretenu par une flamme. A l'intérieur, le musée de l'Arc de Triomphe. De la terrasse, on peut admirer la perspective de la fameuse Voie Royale de 7 km, qui relie le Louvre le Jardin des Tuileries la place de la Concorde les champs Elysées à l'arche de la Défense. Architectes : Chalgrin, Joust, Blouet. Sculpteurs : Cortot, Rude, Etex, Pradier, Lemaire.

Tarifs et modalités

Visite libre : Plein tarif 13€.

Gratuités

Entrée libre le 1er dimanche du mois, du 1er novembre au 31 mars. Gratuit pour jeunes et enfants de -18 ans, les -26 ans ressortissants de l'Europe ou résidents réguliers sur le territoire de l’Union européenne, les enseignants du 1er et 2nd degré. Gratuit pour les visiteurs en situation de handicap et leur accompagnateur, demandeurs d’emploi et bénéficiaires des minimas sociaux.

 

Le saviez -vous ?

Paris compte 4 arcs de triomphe

  1. l'Arc de Triomphe
  2. l'Arc de la porte Saint Martin
  3. l'Arc du Carroussel du Louvre
  4. l'Arc de triomphe de l'Etoile

 

Contenu éditorial Do Tours ©

Localisation de L'arc de triomphe