Neue wache (nouvelle garde)

Histoire de Neue wache (nouvelle garde) à Berlin

Cet édifice néo-classique de 1818, inspiré des temples grecs, est l'oeuvre de Karl Friedrich Schinkel : il a d'abord servi de poste de garde pour la garde royale, et de mémorial pour les soldats morts pendant les campagnes napoléoniennes. En 1931, il fut transformé en mémorial pour les soldats morts au cours de la première guerre mondiale. Chaque colonne de l'austère portique dorique est surmontée d'une sculpture et le fronton est orné d'une belle fresque. Ce portique est encadré par deux tours sévères. En 1960, l'édifice est devenu un mémorial pour les victimes du fascisme et du militarisme, pour évoluer en 1993 en mémorial pour toutes les victimes de la guerre et de la dictature. A l'intérieur, un oculus éclaire une statue récente de Käthe Kollwitz, qui représente une Pietà.

Contenu éditorial Do Tours ©

Localisation de Neue wache (nouvelle garde)