La poudrière

Histoire de La poudrière à St denis- reunion

Il s'agit du plus vieux bâtiment de La Réunion encore debout recensé. Edifiée par le gouverneur Desfroges-Boucher, derrière l'Etang, au pied de la montagne afin qu'elle soit hors de portée d'une attaque et d'un bombardement, cette poudrière abritait l'explosif utilisé pour les travaux et pour la défense de Saint-Paul (jusqu'à 3 tonnes de poudres). Il faut l'imaginer avec des murs de 1,30 mètre d'épaisseur, percés de 4 conduits d'aération et voûtée à l'intérieur afin de résister à un bombardement ou à une explosion. Elle faisait partie d'un ensemble de bâtiments comprenant une ancienne loge, une boulangerie à 2 fours, un logement pour canonniers, un corps de garde et la poudrière (seul élément restant aujourd'hui). Cet ensemble fut abandonné après l'installation définitive des gouverneurs à Saint Denis. Lors de la prise de Saint-Paul par les Anglais en 1809, les combattants français se retranchèrent derrière l'Etang autour de la poudrière qui ne tomba pas aux mains des assaillants.

Contenu éditorial Do Tours ©

Localisation de La poudrière