Conciergerie

Histoire de Conciergerie à Paris

La Conciergerie est ce superbe bâtiment d'allure médiévale juste au bord de la Seine et régulièrement éclairé par les spots indélicats des bateaux-mouches. Vestige du Palais capétien, il fut le siège du pouvoir des rois de France du Xè au XIVè siècle. Ensuite, on passa d'une extrême à l'autre, puisqu'à l'abandon du palais par Charles V (le quartier devenait peu sûr), la partie basse sera transformée en prison ! Ainsi Marie-Antoinette y séjourna en 1793, on peut imaginer dans d'autres conditions qu'à ses habitudes. Si vous voulez vous faire une idée des geôles révolutionnaires ou bien affleurer la lame de la guillotine, vous êtes au bon palais. Savez-vous que 2 780 détenus ont été guillotinés à Paris Le nom de conciergerie vient du fait qu'à son départ, Charles V mit un gouverneur pour garder le palais. Ses fonctions lui donnèrent le nom de concierge, d'où conciergerie. On peut encore y visiter la salle des Gens d'Armes qui servait de réfectoire aux très nombreux personnels attachés au service du roi la salle des Gardes où l'on retrouve 130 objets et oeuvres très bien conservées datant de l'époque où Louis IX, qui n'était pas encore Saint Louis, y séjournait. Sur le boulevard du Palais, en haut de la Tour du Palais, se trouve la première horloge publique de la ville. En 1418, la municipalité réclame que l'horloge comporte un cadran extérieur « afin que les habitants de la ville puissent régler leurs affaires de jour comme de nuit ». Allez, au travail !

Faits historiques
Partie médiévale du palais de justice, la Conciergerie de l'ile de la Cité a été transformée en prison à la fin du 14e siècle. Elle tient son nom du "concierge" qui était le gouverneur de la maison du roi. Cet important vestige du Palais des Capétiens offre un remarquable témoignage sur l'architecture civile du XIVe siècle avec la salle des Gens d'Armes, la salle des Gardes et les cuisines. Les autres pièces et la façade de style néo-gothique ont été élevées au XIXe siècle. On peut y visiter les cachots reconstitués (celui de Marie-Antoinette notamment) et découvrir les souvenirs de la Révolution. Sur le boulevard du Palais, se trouve la première horloge publique de la ville, installée en 1371.

Contenu éditorial Do Tours ©

Localisation de Conciergerie