Palais de la découverte

Histoire de Palais de la découverte à Paris

Installé dans l'aile ouest du Grand Palais, le palais de la Découverte fait partie des grandes innovations de l'Exposition internationale des Arts et Techniques dans la vie moderne, en 1937. Cette manifestation scientifique devait durer juste le temps de l'exposition. Mais elle remporte un tel succès qu'elle devient finalement, à l'initiative de Jean Perrin, prix Nobel de physique en 1926, un musée permanent dédié à la science et à ses découvertes. Le palais de la Découverte est aujourd'hui un centre scientifique et un musée de vulgarisation. Des thématiques y sont développées et présentées de façon ludique, interactive et pédagogique : l'astronomie / astrophysique / la chimie / la géoscience / la physique / les mathématiques et les sciences de la vie. Le Planétarium Zeiss et sa coupole de 15 mètres de diamètre, l'animation sur l'électrostatique, le film en images de synthèse, en relief «Voyage dans la cellule» et la Salle d'Acoustique sont les plus passionnantes. C'est avant tout une vitrine de laboratoire accessible à tous les jeunes. Qui n'y a pas joué au chercheur, qui n'a pas fait le cobaye pour voir se dresser ses cheveux sur sa tête Pierre Gilles de Gennes, prix Nobel de physique, déclare : « ma vocation est née du plaisir d'y découvrir des expériences, celles que l'on pouvait faire soi-même et celles que l'on nous expliquait ». À peine croyable, mais plus de 56% des scientifiques de plus de 40 ans et 41% de ceux de moins de 30 ans, disent y avoir trouvé leur vocation scientifique. Presque inchangées depuis leur création, les démonstrations sur l'air liquide et l'électrostatique font partie des plus demandées.
 

Contenu éditorial Do Tours ©

Localisation de Palais de la découverte