Basilica di san petronio ; histoire

Histoire de Basilica di san petronio ; histoire à Bologne

La basilique, dont la construction a débuté en 1390, était destinée à honorer Saint Petronio, évêque de 431 à 450 et patron de la ville : celui-ci avait abandonné une position sociale élevée pour vivre humblement au service de la ville. Au XIVe s., la bourgeoisie de l’artisanat, du commerce et des professions libérales avait commencé à prendre conscience de sa valeur face à la noblesse, et parvint à imposer un « Gouvernement du Peuple et des Arts ». Ce gouvernement comprenait un « Conseil des 400 » ; les charges importantes étaient attribuées à 16 « gonfalonieri ». C’est ce gouvernement, et non les autorités ecclésiastiques, qui décida de construire la basilique et de choisir un patron pour la ville : expression de la foi, mais aussi affirmation de l’importance de la ville et de ses habitants, face à l’Eglise. La commune choisit Antonio di Vincenzo comme architecte. A sa mort, en 1402, le légat pontifical Baldassarre Cossa, opposé à la construction d’une basilique non commanditée par l’Eglise, fit tout pour faire arrêter les travaux, en allant même jusqu’à vendre les matériaux entreposés ; il n’y parvint que temporairement, mais les difficultés de financement  ralentirent constamment les travaux. Au début du XVIe s., Arduino degli Arriguzzi fut nommé architecte, mais son projet ne fut jamais mené à bout. En 1530, l’Eglise célébra dans cette basilique le couronnement de Charles Quint, comme empereur de l’Empire Sacré Romain. L’Eglise continua à s’opposer farouchement au développement de la basilique en construisant l’Archiginnasio, à l’endroit même où la basilique devait être agrandie. Toutes ces obstructions de la part de l’Eglise, qui n’acceptait pas la création d’une église par la volonté du peuple, empêchèrent la fin des travaux.

Contenu éditorial Do Tours ©

Localisation de Basilica di san petronio ; histoire