Les tours de la ville

Histoire de Les tours de la ville à Bologne

: Les tours médiévales et les maisons-tours sont une caractéristique forte de Bologna ; au XIXe siècle, il y en avait encore près d’une centaine. Aujourd’hui, il y en a encore 17 dont 4 sont d’une hauteur incroyable vu les difficultés de la construction à l’époque : Torre Azzoguidi (61 m), Torre Prendiparte (60 m) et les deux tours jumelles Torre degli Asinelli (97 m) et Torre Garisenda (47 m). La Torre Azzoguidi a été réalisée pour la famille guelfe (partisans du pape) Azzoguidi au XIIe s. ; elle est encore parfaitement verticale et est élégante avec son rétrécissement à mi-hauteur. La tour Prendiparte a été construite pour la famille guelfe Prendiparte ; elle fut utilisée comme prison, et aujourd’hui elle contient des chambres pour touristes. La Torre Asinelli, la plus haute, a été construite en 1119 pour la famille gibeline (opposée au pape) du même nom ; elle fut acquise par la commune et servit de prison. Aujourd’hui, on peut gravir les 498 marches de l’escalier en bois qui conduit au sommet, d’où on a une vue spectaculaire sur la ville. La tour est penchée et, à son sommet, elle dévie de 2,3 m par rapport à la verticale. La Torre Garisenda de la même époque est encore plus penchée : 3,2 m à la hauteur de 47 m.

Contenu éditorial Do Tours ©

Localisation de Les tours de la ville