Archiginnasio

Histoire de Archiginnasio à Bologne

Il a été construit vers 1562 par Antonio Morandi sur ordre du pape Pie IV, qui voulait réunir en un même endroit toutes les facultés de l’Université, jusqu’alors éparpillées. Il fut le siège de l’Université jusqu’en 1803. L’Archiginnasio se compose d’un bâtiment construit autour d’une cour ; il contient un portique ouvert au rez-de-chaussée et d’un portique à l’étage fermé par des vitres. Au milieu de la cour se trouve une chapelle. Les salles d’études se trouvent au premier étage et sont réparties suivant deux groupes : celui des Légistes (droit civil et droit canonique) et celui des « Artistes » : philosophie, médecine, mathématique, sciences physiques et naturelles. Chacun des deux groupes disposent de 10 salles. Les deux grandes salles sont la Salle de Lecture de l’actuelle bibliothèque et la Salle Stabat Mater ainsi appelée car c’est là que Rossini fit représenter la première de son opéra du même nom. La grande nouveauté du ginnasio est la salle d’anatomie où étaient pratiquées les dissections : elle contient une chaire pourvue d’un baldaquin soutenu par deux statues d’hommes nus privés de leur peau. Les murs sont tapissés de bustes ou de statues de médecins célèbres : à l’entrée notamment se trouvent les statues de Galeno et d’Hippocrate. Sur le mur opposé, un médecin tient un nez dans sa main : il s’agit de Gaspare Tagliacozzi, un précurseur de la rhinoplastie.

Contenu éditorial Do Tours ©

Localisation de Archiginnasio