Histoire de Rome

Rome à travers le temps

Vers le XIIe s. avant JC, une population d’origine indo-européenne, les Latins, s’installent dans la zone du Latium à côté de nombreuses autres populations dont les Etrusques, les Volsques et les Sabins. Vers le Xe s. avant JC, une partie d’entre eux s’installent près de l’île tibérine, qui leur permet de contrôler le trafic fluvial et offre un franchissement aisé du fleuve ; la présence de collines voisines permet également de se défendre en cas d’attaques.

 

Les Rois  

Rome aurait été fondée par Romulus en

 – 753, et en tous cas au VIIIe s. avant JC, par la fusion de plusieurs tribus, dont des tribus étrusques. Les premiers dirigeants ont été des rois ; leur principal champ d’action rapporté par des auteurs latins n’est pas toujours certaine.

Romulus : fonde les institutions civiles et le Sénat

Numa Pompilius : (– 715 , – 673 ), roi sabin vertueux, crée le temple de Janus, les Vestales, le Grand Pontife ; il divise l’année en 12 mois et règlemente les fêtes religieuses.

Tullus Hostillius : (– 672, – 641), roi latin belliqueux, commence à étendre le territoire en battant les Sabins et en annexant Alba Longa.

Ancus Marcius : (– 641, – 616), petit fils ou arrière petit fils de Numa Pompilius est un roi pieux qui rétablit la pratique religieuse. Il construit le premier pont de Rome : le pont en bois Sublicius, annexe le Janicule, fonde Ostie, port de Rome et développe des salines, fortifie l’embouchure du Tibre, construit une prison en raison d’une délinquance naissante.

Tarquin l’Ancien : (– 616, – 575), roi d’origine étrusque, fait construire le Forum, le Circus Maximus et la cloaca maxima.

Servius Tullius (– 575, – 535), roi d’origine étrusque, premier rois non élu. Il institue le cens et divise la population en 5 classes suivant le cens payé ; il crée les fortifications serviennes autour de la ville. De plus en plus autoritaire et démagogue, il est assassiné par son gendre qui devient roi.

Tarquin le Superbe : (– 535, – 509), arrogant et dépravé, est chassé en – 509, et avec lui, les Etrusques perdent une partie de leur influence, bien que leur civilisation continuera à fortement marquer la civilisation romaine naissante.

Contenu éditorial Do Tours ©