Que faire à Hyères ? Au cas par cas

Hyères : n’attendez pas demain

  |   Que faire à ?   |   No comment

Retrouvez la programmation des principaux rendez-vous culturels dans la partie « activités » de l’application.

Pour savoir ce qu’il se passe à Hyères, l’idéal est de se munir du « Rendez-vous » du mois en cours, disponible notamment à l’Hôtel de ville, à l’Office de Tourisme et au Park Hotel.

Retrouvez GRATUITEMENT toutes les monuments, activités, lieux à découvrir, monuments, circuits et jeux de Hyères et 100 autres destinations dans le guide mobile  iPhone et Android Do Tours World Guide

Si vous êtes en famille

  • Visite guidée « À la recherche du trésor des Templiers » : visite guidée pour les enfants, proposée par l’Office de Tourisme d’Hyères

http://www.hyeres-tourisme.com/preparer-votre-venue/loisirs/visites-accompagnees/732478-a-la-recherche-du-tresor-des-templiers

  • Se promener dans l’un des trois parcs publics de la ville labellisés « Jardin remarquable », notamment Olbius Riquier, particulièrement adapté aux enfants (jeux, manèges, animaux, petit train…)

http://hyeres.fr/parcs_et_fontaines.html

  • Faire une promenade à pied ou en vélo sur la route du sel lorsqu’elle est fermée à la circulation en hiver (d’octobre à avril)
  • Profiter des nombreuses activités culturelles dédiées à la jeunesse lors des vacances scolaires : les ateliers PatriMômes (service du Patrimoine-Ville d’art et d’histoire de la ville d’Hyères), les animations variées du Forum en récré (magie, psychomotricité, maquillage, jeux gonflables, ateliers créatifs, zumba…) ou encore le Festival Pitchouns (proposé par la Villa Noailles lors des fêtes de fin d’année).
  • Aller à la Médiathèque Saint-John Perse et apprécier les lectures régulièrement proposées dans la section « Jeunesse »

http://mediatheque.ville-hyeres.fr/

 

  • Profiter des plages avec des eaux de baignade peu profondes, idéales pour les familles : La Capte, La Bergerie et La Badine (idéales également pour être à l’abri les jours de mistral).

http://www.hyeres-tourisme.com/lessentiel-dhyeres/incontournable/les-plages-dexception

 

 

 

S’il pleut

  • Se réfugier dans les différents lieux de la ville qui accueillent des expositions comme la Tour des Templiers ou les Archives municipales au Park Hotel
  • Visiter au sec la Villa Noailles (exposition permanente Charles et Marie-Laure de Noailles, une vie de mécène, expositions temporaires, Festival international de la Mode et de la Photographie en avril, Design Parade de juillet à septembre).

http://www.villanoailles-hyeres.com/fr/actualites

  • Mouillé pour mouillé… Faire un tour au Complexe aquatique (cours variés, espace jeux pour les enfants, hammam, sauna…)

http://hyeres.fr/complexe_aquatique.html

  • Se faire un film au cinéma Olbia
  • Profiter de la riche programmation de la Médiathèque Saint-John Perse : expositions, conférences, initiations aux nouvelles technologies, fonds patrimoniaux…

http://mediatheque.ville-hyeres.fr/

#emptyvillanoailles … For now…

A post shared by villa Noailles (@villanoailles) on

 

S’il fait beau

  • Retour aux origines de la ville avec le site archéologique d’Olbia, l’unique témoin, conservé dans l’intégralité de son plan, d’un réseau de colonies-forteresses grecques, fondées par Marseille au IVe siècle av. J.-C. Possibilité de visiter en parcours autonome, en visite guidée (sur réservation), avec des scolaires, de participer à des ateliers l’été, d’écouter des concerts en plain air.

http://hyeres.fr/site_olbia.html

  • Découvrir les salins sur le territoire hyérois : le salin des Pesquiers et les Vieux Salins

http://hyeres.fr/les_salins.html

→ Observer les oiseaux, dont le flamant rose, avec la Ligue de la Protection des Oiseaux PACA

http://paca.lpo.fr/sorties-nature/ou-aller/var/salins-hyeres?id=1118

→ Prendre part à une visite guidée sur l’histoire du sel au salin des Pesquiers avec l’Office de Tourisme et découvrir le double tombolo, un phénomène géologique très rare

http://www.hyeres-tourisme.com/preparer-votre-venue/loisirs/visites-accompagnees/403591-visite-guidee–lhistoire-du-sel

  • Découvrir les fractions de commune : faire une pétanque un soir d’été à l’Ayguade, visiter les vignobles autour des Borrels, se promener dans le petit village provençal de Giens, faire le marché sur le Port d’Hyères

http://hyeres.fr/les_borrels.html

http://hyeres.fr/le_port.html

 

  • Passer la journée à Porquerolles : observer l’architecture militaire des forts (la Tour Fondue – ou Batterie du Pradeau – à l’embarcadère, puis les forts et le moulin sur l’île, qui se visitent durant la saison estivale), se promener dans le petit village de Porquerolles, bronzer sur des plages paradisiaques et se baigner dans des eaux turquoises (dépaysement garanti !).

http://www.hyeres-tourisme.com/hyeres/les-iles-dor/porquerolles

http://www.tlv-tvm.com/

 

 

Si vous avez un petit budget

  • Muni de votre application Do Tours, suivre un parcours dans la ville. Profiter du centre ancien avec son parcellaire issu du Moyen-âge, ses places pittoresques (Rabaton, Oustaou Rou), profiter d’un panorama exceptionnel depuis le vieux château qui domine la ville.

Accédez GRATUITEMENT sur votre mobile à la liste des activités de Hyères, à des circuits thématiques en téléchargeant Hyères Guide Monument Tracker sur iPhone et Android

  • Se promener sur la Presqu’île de Giens : le sentier des Douaniers (sentier du littoral) est appréciable toute l’année pour découvrir la flore et les paysages sous différentes lumières. Haltes possibles sur les deux petits ports typiquement provençaux de la Presqu’île de Giens, à savoir La Madrague et le Niel, avec leurs fameux pointus, d’anciens bateaux de pêcheurs. Attention : sentier à parcourir uniquement à pied (pas de vélo, pas de poussette) en raison de la difficulté d’accès et de cheminement par endroits.

 

http://www.tpm-agglo.fr/tpm/article/sentier-littoral

  • Lors d’une belle journée, manger un sandwich dans un des parcs de la ville labellisés « Jardin remarquable » ou sous les treilles du jardin du Park Hotel en centre-ville, ancien « Jardin du Roy » où l’on acclimatait les orangers destinés à Versailles.
  • Suivre une visite guidée « Historico Prestissimo » : une fois par mois, à l’heure du déjeuner, ces visites gratuites permettent de faire un focus sur un monument, une œuvre ou une place de la ville d’Hyères. Les thèmes sont disponibles à l’Hôtel de Ville, à l’Office de Tourisme ou dans les lieux culturels de la ville et sont également publiés sur le Facebook Hyères Patrimoine et sur le compte Twitter @HyeresCulture.
  • Il est possible également de visiter gratuitement la Villa Noailles ou les expositions à la Tour des Templiers.
  • Profiter gratuitement du CRAPA (Circuit Rustique d’Activités de Plein-Air) des Borrels à pied ou en vélo. Parcours de santé, courses d’orientation sur une vingtaine d’hectares dans les terres hyéroises (plus éloignées de la mer).

http://www.hyeres-tourisme.com/lessentiel-dhyeres/invitation/pied-ou-velo

 

Si vous souhaitez bouger

  • Profiter de la programmation de « La Saison » et de ses trois scènes (Théâtre Denis, église anglicane et auditorium du Casino des Palmiers)

http://hyeres.fr/la_saison_2015_2016.html

  • Concerts en plein air : Festival de l’Anche en mai et Jazz à Porquerolles en juillet

www.festivaldelanche.com

www.jazzaporquerolles.org

Concerts mêlant musique et cigales au coucher de soleil sur le site archéologique d’Olbia lors des Journées nationales de l’Archéologie (en mai ou en juin selon les années) et des Journées européennes du patrimoine (en septembre)

  • Randonner sur l’île de Port-Cros, la plus sauvage des Îles d’Or et cœur du Parc national de Port-Cros (sentiers non accessibles en vélo ou poussette). Découvrir la faune et la flore à cette occasion, ainsi que les fonds marins exceptionnels (randonnée palmée sur le sentier sous-marin de la plage de la Palud).

http://www.hyeres-tourisme.com/hyeres/les-iles-dor/port-cros

http://www.tlv-tvm.com/

  • Découvrir l’île de Porquerolles à vélo

http://www.hyeres.fr/pistesVTT_parcours_orientation.html

http://sitesvtt.ffc.fr/trace-vtt/hyeres-les-iles-dor-6/

  • Découvrir les fonds marins exceptionnels d’Hyères :

→ randonnée palmée (en palmes-masque-tuba) sur l’un des deux sentiers archéologiques sous-marins de la ville (site d’Olbia[1] et Tour Fondue[2]) ou sur le sentier sous-marin de la plage de la Palud sur l’île de Port-Cros

http://www.portcrosparcnational.fr/Decouvrir/Loisirs-et-sports-de-nature/Mer/Sentiers-sous-marin

http://www.hyeres-tourisme.com/preparer-votre-venue/loisirs/visites-accompagnees/405055-sentier-marin-archeologique-dolbia

→ plongée avec bouteille autour de la Presqu’île et de ses îles (nombreux spots réputés)

http://hyeres.fr/faune_et_flore.html

  • Faire un stage de voile ou prendre des cours de kite-surf ou de planche à voile sur le spot réputé de l’Almanarre avec sa grande plage le long du tombolo ouest de la Presqu’île de Giens

http://www.hyeres.fr/guide_des_sports2015.pdf

https://www.instagram.com/p/5E2k6vyxpF/?taken-by=hyerestourisme

 

Si vous souhaitez apprendre

  • Parcourir la ville avec un guide conférencier de l’Office de Tourisme. 2 thèmes principaux :

→ Hyères au fil du temps : visite qui retrace 2400 ans d’histoire

http://www.hyeres-tourisme.com/preparer-votre-venue/loisirs/visites-accompagnees/459687-visite-guidee–hyeres-au-fil-du-temps

→ Hyères au temps des palaces : visite sur la splendeur de la ville au XIXe siècle, en partie due au tourisme d’hiver initié par les Anglais (avant le développement du train et un décalage vers Nice)

http://www.hyeres-tourisme.com/preparer-votre-venue/loisirs/visites-accompagnees/403586-visite-guidee–hyeres-au-temps-des-palaces http://hyeres.fr/fontaine_2011.pdf

  • Découvrir les artistes et artisans d’art à travers le « Parcours des arts et du patrimoine ». Possibilité de visiter les ateliers aux heures d’ouverture et de rencontrer les artisans installés dans ce nouveau parcours en centre-ville (signalétique en cours d’élaboration)

http://hyeres.fr/parcours_des_arts_et_du_patrimoine.html

 

 

[1]   Sentier sous-marin d’Olbia : vestiges du quai romain et Tartane (bateau) du XIXe siècle.

[2]   Sentier sous-marin de la Tour Fondue : ré-immersion d’amphores reconstituant une épave romaine chargée d’une cargaison de vin.

No Comments

Post A Comment