Tourisme et Culture

Do Tours oeuvre depuis 8 ans à la valorisation du tourisme et culture au travers notamment de ses contenus éditoriaux sur l’histoire des monuments et sites remarquables. Depuis 2018, la nouvelle application GUiDEA intègre les évènements culturels, agendas municipaux, marchés et foires, oenotourisme et gastronomie, tous vecteurs d’expression et  identité d’un territoire.

Car en effet le touriste choisit son lieu de villégiature pour 40% selon le patrimoine culturel des lieux. Si visiter les monuments et sites répond à la première aspiration, découvrir l’art culinaire vient en second devant le shopping. Les spectacles en revanche ne sont jusqu’ici que peu fréquentés car mal valorisés en amont (sauf à être emblématiques et identitaires comme le Festival de Cannes, les Chorégies d’Orange, ou le Festival Off d’Avignon). Devant la mondialisation qui banalise, le particularisme local est désormais ce que les voyageurs recherchent le plus, lequel sera ensuite partagé sur les réseaux sociaux comme trophée de l’inhabituel. Le Tourisme culturel a de beaux jours devant lui.

Le Tourisme et la culture sont donc intimement liés, et l’Italie l’a bien compris en fusionnant au sein du même ministère le Mibac les pôles culture et tourisme conscients que la consommation, l’affluence et l’optimisation du retour sur investissement dans la culture est plus rapidement atteignable par la conjonction des publics locaux et des visiteurs. Tourisme et culture ne sont donc plus l’apanage du politique mais bien d’une démarche structurante de cohésion, d’identité et de valeurs que l’on souhaite faire partager au plus grand monde. Les pays les plus visités ne sont ils pas les plus grandes civilisations qui nous ont laissé en héritage une vision artistique, créative et transcendantale ?

Dans un monde idéal, la programmation culturelle s’approprie les flux touristiques pour bâtir une offre culturelle à degré, française pour les résidents en période de faible fréquentation, internationale et accessible en saison touristique avec toujours pour obsession de favoriser l’accès et donc la réservation dématérialisée à tous les publics. La rareté étant un accélérateur de désir, autant en jouer et pousser les publics à planifier leur visite pour une expérience de séjour optimisée.

Do Tours publie des applications mobiles Tourisme et Culture en 10 langues pour les musées, collectivités, métropoles, maisons du tourisme départementales et les aéroports.